24/03/2008

Pompoko

 

  

_Rc Logo Tanuki_Edition du Mois_Anime

  

Bouton Tanuki_Annimation

 

 

 

Pompoko Musique_anime

Date de sortie : 1994

  

Panpoko en Japonais
Heisei tanuki gassen Pompoko
 

Oeuvre originale, scénario, réalisation

Isao Takahata

Idée originale, production :

Hayao Miyazaki

Création des personnages :

Shinji Otsuka

Musique :

Shang Shang Taifû

 

 

 

decoration

 

 

Synopsis


Les tanukis, de charmantes bestioles tenant à la fois du blaireau et du raton-laveur, vivent paisiblement dans leur forêt, jusqu'au jour où les autorités décident de bâtir une cité-dortoir dans la région.

Mais pour ce faire, il faut déboiser tous les environs...  

Les tanukis, effrayés par la disparition de plus en plus rapide de leur habitat, décident de réagir et de mettre tout en œuvre pour protéger ce qui leur reste de forêt de l'invasion des hommes...

 decoration
 decoration

 

Voici la bande annonce de ce magnifique film pour petit et grand (plusieurs niveau de lecture)

  

  

 

1

 

Ce film a de fortes connotations écologiques comme vous l'avez sans doute deviné.

Dans ce film, comme sauvent dans les productions du Studio Ghibli, aux retrouvent de nombreuses références aux légendes et aux comptines japonaises.

Pompoko_009   Pompoko_011

Sa rend certaines parties du film difficile à comprendre pour un non Japonais, mais c’est ce je trouve génial, j’aime ces légendes, et a force de voir ces films, on si habitue et on cherche en savoir plus. (cette article sur les Tanukis en est une preuve).

 

Comme toujours dans les productions Hayao Miyazaki, le film est  traité avec beaucoup  d'humour.

La scène de la formation des ectoplasmes n'est certes pas très pudique mais elle est vraiment une trouvaille géniale qui vaut le détour.

La séquences du défiler des esprits est simplement sublime et poétique, et que dire des musiques.

Bien sûre, ici ce n'est pas l'humour habituel et parfois stupide que l'on peu retrouver dans certaine production de Walt-Disney

Pompoko_010
 
 c'est pas Totoro qui passe sur l'image

 

 

 

takahata

 

 

Comme on a pris l'habitude dans les films de Monsieur Takahata,on retrouve un concentrer d’émotions.

Cela commence gentiment, comme dans une production de chez Disney si on peu dire, et au fur et à mesure que l’on avance dans le film, viennent  s’ajouter des séquences de désespoirs, de morts.

Monsieur Takahata nous fait parvenir par ces symboles, des messages, qui ne nous laisse pas indifférent,  pendant et après le film.

 

Ce n’est pas par hasard que ce film a obtenu le premier prix au festival d’Annecy en 1995.

 
miyazaki
 

Encore une fois, via un de ces films, Monsieur  Hayao Miyazaki nous fait prendre conscience de l’importance de l’écologie et de bienfait de protéger notre planète, bien avant que celle-ci devienne a la mode (hélas vue les menaces qui nous attendes)

Je ne peu que vous conseiller d’acheter le DVD, il n’est pas facile a trouvé, comme tout les films d’ Hayao Miyazaki.

Je le conseille a tous le monde, même pour les enfants, a partir d’un certains âges.

Signatures 11

 

Quelques croquis et le résultat final obtenu


 Pompoko_012 Pompoko_013  Pompoko_014 Pompoko_015


Principaux personnages en croquis 

 

Shokichi

 

Okiyo

 Ponkichi 

Tamasaburô

 

Bunta

 

Tsurugame Oshyo

 

Oroku Baba

 

Gonta

 

Inugami Gyôbu

 

Daimyôjin Kinchou

 

Yashimano

 

Famille





  

ghibli

Comme trop sauvent les « MANGAS » aux une mauvaise réputation, mais ici c'est de la qualité, le Studio Ghibi est reconnu au Japon et dans le monde comme le Studio d'animation le plus réputé en animation (même Disney ne travaille plus de cette manière) et Monsieur Hayao Miyazaki est considérais comme monument vivant du patrimoine Japonais

  




Et pour finir, voici un grand résumé du film que j'ai trouvé sur le site officiel du film

A ne pas lire si vous voulez tenir le suspens du fims, personnellement je ne le lirer pas 

Dans les années 60, le Japon connait une forte croissance et les logements font défaut. De vastes programmes de construction sont lancés, destinés à transformer les campagnes en villes nouvelles.

Seulement, voilà : Dans les bois vivent des animaux mythiques, les tanuki.

Ce sont des sortes de ratons laveurs qui gardent cette apparence lorsqu'ils s'aventurent chez les hommes.

En fait, les tanuki vivent en société et se tiennent sur leurs deux pattes.

Ils se font même la guerre entre eux. (début du film)

Les tanuki peuvent vivrent très longtemps, jusqu'à mille ans et ils ne se sont que rarement occupés de la présence des hommes qu'ils considèrent comme une espèce inférieure.

 

Ces jeunes subissent un entrainement intensif dans le grand art de la transformation. Ils y arrivent tant bien que mal.

Les plus doués partent en expéditions et décident de leur propre chef de provoquer des accidents sur les chantiers.

La destruction quotidienne de leur espace vital inquiète les tanuki cette fois-ci.

Ils décident de s'unir et d'enrayer la progression nuisible des travaux.

La première priorité est d'aller espionner leurs adversaires.

Pour cela les tanuki n'ont qu'à se métamorphoser en hommes.

Autrefois ce tour était très courant mais hélas pour eux, l'enseignement des pouvoirs magiques s'est estompé de génération en génération. (inspirée de la légende Japonaise)

Les jeunes tanuki n'y connaissent donc rien.

 

Les dégats successifs ne découragent pas cependant les travailleurs japonais.

Les tanuki décident alors de changer de tactique : ils veulent réveiller les peurs superstitueuses des gens en provoquant des illusions.

Ils font apparaitre des personnages des légendes japonaises tels que les gamins infernaux ou la femme sans visage.

Il s'ensuit un sacré désordre mais ce n'est pas encore suffisant.

Le clan de tanuki fait ensuite appel à trois grands maîtres pour produire une super illusion afin de montrer leur puissance et d'effrayer une ville entière.

Un entrainement intensif débute mais devant l'expansion inéluctable des hommes, ce combat n'est-il pas vain?

Les tanuki sont-ils condamnés à disparaitre?

(Résumé officielle du film)

 

Il y encore tant a dire sur ce film, je reviendrais sur ce post prochainement




GA Pt B Allemand


14:28 Écrit par Rony | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |